Premières auditions

Le 16 novembre dernier, les élèves de la classe théâtre ont enfin passé leurs premières auditions, sous l’œil attentif d’un jury composé de quatre de nos professeurs, et du public que constituaient les élèves ne jouant pas.
Chacun avait, quelques semaines auparavant, tiré au sort (en croisant les doigts !) un personnage et un registre de langue : une fois la « sentence » irrévocable tombée pouvait débuter l’écriture des monologues.

Dans une ambiance générale d’excitation et de tension, nous nous sommes retrouvés tour à tour sur la scène : nous avions deux minutes pour convaincre. Un défi relevé par tous ! Chaque prestation s’est révélée captivante et étonnante, et nous avons pu y assister avec plaisir.
Les registres étaient très étendus et le public, comblé, basculait d’une émotion à l’autre. Nous avons ri aux côtés d’un Perceval burlesque au costume plus qu’original, avons partagé la colère et le dépit d’Uther Pendragon juste avant sa mort, et enfin nous nous sommes laissés convaincre par le discours révolutionnaire d’un éloquent sénateur romain.
Parmi les invités : Arthur et ses chevaliers, un paysan (très) comique, un écuyer maladroit, des personnages celtes, et bien d’autres rôles que vous aurez l’occasion de découvrir le 14 mai prochain !

Nous sommes donc ressortis de cette première audition des étoiles plein les yeux, le trac derrière nous, et dans l’euphorie générale… Et surtout avec l’empressement d’être déjà à la prochaine audition, publique cette fois : rendez-vous le 5 avril pour avoir la chance d’y assister !

Deuxièmes auditions

Le 05 avril, tous les élèves de 2nde 4 sont montés pour la seconde fois sous le feu des projecteurs, mais cette-fois devant un public extérieur à la classe. Nous avions quelques semaines plus tôt découvert les pièces que nous allions jouer, ainsi que nos rôles. La distribution couvrait de nombreux registres, et entre comique, dramatique, absurde ou encore tragique, les spectateurs avaient le droit à leur lot d'émotions !

Quelques heures avant la représentation, c'est déjà l'effervescence à La Berthonnière : les élèves se costument, s'encouragent, répètent une dernière fois, assistent en avant-première aux performances des autres... On entend les premiers aveux de Cyrano de Bergerac et les cris indignés de Mr. Smith (La Cantatrice Chauve) tandis qu'on se maquille derrière les coulisses. La tension monte au fur et à mesure que 17h30 approche...Lorsque l'heure a sonné, on se met en retrait pour apercevoir les premiers spectateurs arriver. Ils sont très peu nombreux et les comédiens commencent à se questionner, mais au bout de longues minutes la salle se remplit : les élèves des promo précédentes avaient retenu le public pour nous jouer un tour !

Puis les lumières s'éteignent, les projecteurs s'allument, et Philippe annonce la première pièce : un extrait de Kaamelot. Ce sont les premiers éclats de rires, les premiers sourires, et les acteurs rejoignent les coulisses sous un tonnerre d'applaudissement. Ainsi s'enchaînent les autres pièces, et on n'a pas vu l'heure passer lorsque la classe entière monte sur la scène en compagnie des professeurs pour saluer le public. 

Une expérience inoubliable qui aura permis une fois de plus de renforcer les liens entre les élèves de la classe et de leur permettre de prendre goût à l'interprétation en public.